100 Chairs of Tunis

"Le trône (sarîr), la chaire (minbar), la chaise (takht) et le fauteuil (kursî) sont des morceaux debois ajustés ou marches (montées en siège), pour que le souverain puisse s’asseoir au-dessus des courtisans et qu’il ne soit pas au même niveau. […] Mais les souverains ne montent sur un trône qu’une fois qu’ils sont devenus assez fastueux, par leur puissance et par leur luxe. Au début, les Bédouins n’y pensent même pas. 

Le premier musulman qui s’assit sur un trône fut Mu’âwiya : il argua de sa corpulence. Ses successeurs imitèrent sont exemple et l’usage du trône en vint à montrer une tendance à la pompe (royale)."

 

Ibn Khaldûn, Al – Muqaddima, Discours sur l’Histoire universelle, p405

Traduction Vincent Monteil, Ed Sindbad, 1967-1968